Le Blogomots

18 juin 2007

Supersize me

Tout est grand aux Etats-Unis. Combien de fois avez-vous entendu quelqu’un de retour de voyage faire ce constat ? Tout est à une autre échelle…les routes, les voitures, les gratte-ciels…Certains menus des restaurants MacDonalds, comme le remarque et le condamne le réalisateur Morgan Spurlock, ont reçu le nom de « supersize », que l’on pourrait traduire par « la méga taille ».

Ce qui nous intéresse ici, c’est les répercussions que ce phénomène a sur la langue anglaise elle-même.

Lors d’un voyage récent à New York, j’ai eu l’occasion de rendre visite aux cafés de la chaîne Starbucks.

Il est intéressant de noter que dans un café Starbucks en France, les trois tailles de boisson proposées sont : Petit (237 ml), Moyen (355 ml) et Grand (474 ml).

Aux Etats-Unis en revanche, la première taille est « tall » (grand) puis  "grande" puis "venti" qui signifie « vingt » en italien, soit en effet 20 onces, soit 592 ml.

La plus grande taille proposée est donc (mais cela n'a rien d'étonnant) plus grande aux Etats Unis qu'en France.

Ce qui est amusant en revanche est qu'il semblerait donc que pour des raisons commerciales il soit inconcevable de proposer un produit de petite taille de l'autre côté de l'Atlantique ! Qui achèterait un café « small » ? Quelle idée ! Alors, les commerciaux aux Etats Unis ont décidé de commencer par "tall". Ils auraient pu continuer avec "very tall" ou "huge" - les synonymes de "grand" ne manquent pourtant pas en anglais. Mais bien sûr, le café EST l’Italie, d’où l’idée d’aller chercher dans le vocabulaire italien un terme qui permettrait d’aller au-delà de grand, très grand etc…L'anglais aussi contre toute idée reçue va chercher les mots qui lui manquent dans les dictionnaires d'autres langues...

Posté par MARTRE à 19:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 juin 2007

THE Roi Lion

The Roi Lion

« Le musical de Broadway live au théâtre Mogador ».

Voilà ce que les parisiens peuvent lire depuis quelques temps déjà sur des affiches annonçant la venue à Paris en octobre prochain de ce spectacle, ce musical

Ok, comptons...Nous avons ici 8 mots. Sur ces 8 mots, deux sont en anglais, trois sont des noms de lieux. Il nous reste donc 3 mots en français.

Certains me voient déjà venir…Ok, on a compris, encore un article sur le franglais, rien de très nouveau…

C’est vrai, le phénomène est loin d’être nouveau et je ne suis certainement pas la première à le noter. Mais ne nous arrêtons pas à ce constat. Essayons de comprendre quelle stratégie se cache derrière cette utilisation du franglais dans le domaine de la publicité.

Pourquoi « Le musical de Broadway live au théâtre Mogador » et non pas par exemple « The Broadway musical live at the Mogador theatre », « The Broadway musical live at le Théâtre Mogador », « La comédie musicale de Broadway au théâtre Mogador » ou encore « The musical de Broadway live au théâtre Mogador » ?

Nous ne pouvons pas savoir si ces possibilités ont été envisagées par les publicitaires mais elles ont quoi qu’il en soit été écartées.

La version 100% français : « La comédie musicale de Broadway au théâtre Mogador »  n’a plus rien de très américain, plus rien de très « Broadway », plus rien qui fasse rêver en somme… Une comédie musicale, ce n’est pas un musical…Le passage du français à l’anglais est plus qu’une traduction : on ne parle tout simplement plus du même spectacle.

Les versions 100% anglais ou presque : “The Broadway musical live at the Mogador theatre” ou “The Broadway musical live at le Théâtre Mogador” (A New York, on lit: “The Lion King, the Broadway musical”) n’ont elles non plus pas été retenues. Les français en général n’étant pas des flèches en anglais (sorry…), peut-être les publicitaires ont-ils eu peur que leur message ne soit pas lu, voire ne soit pas compris et ne touche finalement qu’une minorité de la population : les anglophones et les anglophiles ?

En revanche, pourquoi pas « The musical de Broadway live au théâtre Mogador » ?

Si le problème avec les deux propositions précédentes est un problème de compréhension, ici no problem, l’article anglais « the » est très souvent employé en français pour dire « le seul et l’unique, l’incontournable »…C’est the spectacle de l’année…

Plus expressif diront certains que « c’est le spectacle de l’année » que d’ailleurs nous prononcerions avec un sacré accent sur « le » pour bien insister…Plus expressif donc totalement compréhensible par un public de francophones.

Ici cependant, on démarre avec deux mots en anglais. Or nous savons que le début des slogans est très important ; c’est ce qui constitue l’accroche. Or, la règle, lorsqu’il s’agit de franglais, semble être la règle de l’alternance. Je m’explique : un mot anglais, un mot français, un mot anglais…Ainsi entendons-nous « J’ai un meeting avec mon boss » mais pas « j’ai un meeting  avec my boss ».

« The musical de Broadway… » commencerait par deux mots anglais et dissuaderait fort probablement les gens de continuer la lecture de la phrase. 

Le slogan retenu lui respecte bien cette règle implicite mais qui semble tout de même bien réelle.

« Le musical de Broadway live au théâtre Mogador » : Français / anglais / français / anglais / anglais / français / français / français

Ma conclusion est la suivante : les publicitaires doivent faire face à une double exigence et trouver un bon équilibre entre les 2. Ils doivent proposer « plus » et dans ce cas bien précis non seulement vendre un spectacle mais ce faisant transporter le futur spectateur dans le monde de Broadway et le faire rêver avant même le lever du rideau. Pour cela, il peut saupoudrer la phrase en français de quelques mots anglais. Mais ce saupoudrage doit être habile car trop de mots anglais dissuaderaient bien vite français et françaises…

Vos enfants ont-ils déjà dégusté le sandwich  « jambon & cheese » proposé par les restaurants McDonald’s ?

A méditer…

Posté par MARTRE à 14:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 juin 2007

Je m'appelle Julie, je suis enseignante d'anglais et de français pour les étrangers à Paris.

Posté par MARTRE à 15:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]